SOLDES HIVER 2022 : OFFRE EXCLUSIVE 15% de remise sur toutes nos Housses
housse-moto

Comment protéger et entretenir votre moto durant l’hiver ?

de lecture

housse-pour-moto

L’hiver est sans doute la période la moins aimée de tous les conducteurs que ce soit de véhicule à 4 roues ou 2 roues. Eh oui, aucun motard ne peut confirmer vouloir sortir en plein hiver avec sa moto. Pourquoi ? Tout simplement parce que le grand froid peut impacter brutalement leur engin.

Au contraire, pendant la saison hivernale, l’idéale est de l’hiberner et de l’entretenir pour accueillir les beaux jours. C’est aussi la période la plus difficile pour rouler à 2 roues. Vous aussi, rangez votre moto et suivez les quelques conseils suivants.

 

1- Nettoyer sa moto:

La première étape évidente pour entretenir et protéger votre moto pendant l’hiver est de le nettoyer bien avant que vous entriez en hiver. Un lavage complet suffit pour vous assurer du bon état de votre moto pendant l’hiver. Cela vous aide à vous débarrasser des résidus, des saletés, des dépôts divers qui peuvent se former sur les pièces de votre moto et altérer la peinture et la couche de vernis. Cela peut même rouiller les éléments en métal de votre moto.

Et ce n’est pas les éléments en métal qui peuvent se détériorer avec les saletés. Les parties en plastique et en caoutchouc doivent aussi être prises en compte. Elles doivent aussi être bien lavées pour ne pas qu’elles ternissent à la sortie de l’hiver. Et si votre moto a traversé une rue pleine de neiges, vous devez éliminer les dépôts de sel sur votre moto.

Et lorsque vous avez fini de tout bien laver, appliquez par la suite des produits d’entretien spécifiques à acheter dans les boutiques ou magasins spécialisés pour cela. Appliquez-en sur les parties chromées et peintes et sur les éléments en caoutchouc, en métal et en plastique. Voici comment faire :

  • Primo, posez une fine couche de cire spéciale auto sur la peinture pour la protéger des assauts du temps ;
  • Secundo, mettez une couche de produit polissant sur les éléments en plastique et en caoutchouc ;
  • Trio, faites étendre une mince couche d’huile ou de silicone en spray sur les parties en métal et chromées pour les protéger de la rouille.

netoyage-moto

Mais il faut aussi que vous appliquiez des produits d’entretien sur la chaîne qui sera exposée à l’air libre pour la graisser. Vous pouvez utiliser soit de l’essence soit du pétrole. Pour ce faire, plongez la chaîne de transmission dans de l’huile. Ensuite, brossez-la pour enlever les résidus, et continuez par remettre une nouvelle couche de graisse ou de lubrifiant pour chaîne. À noter que le graissage ne doit être effectué qu’après lavage.

Et lorsque vous avez tout fini, vous pouvez couvrir votre véhicule d’une housse moto en attendant les jours suivants pour protéger son moteur et ses 2 roues du grand froid hivernal. Le tissu doit également être respirant pour éviter la condensation.

 

2- Trouver un bon emplacement pour sa moto:

Pour pouvoir protéger sa moto, ne pas la sortir ne suffit pas. Il faut aussi lui trouver un bon emplacement pour être plus en sécurité, car l’hiver va durer plusieurs mois. L’idéal est de le garer dans un endroit sec et couvert afin de le mettre à l’abri non seulement du froid, mais aussi du vent et de la neige et de la pluie.

Dans la mesure du possible, optez pour des endroits clos comme un garage, un box, un parking couvert, et autres endroits sécurisés et couverts afin de mettre votre moto non seulement à l’abri des aléas, mais également des personnes malveillantes.

 

3- Retirer la batterie:

Après avoir trouvé un bon emplacement pour votre moto, veillez à retirer la batterie et mettez-la dans un endroit plus frais et plus sec si vous souhaitez garder son état. Ne manquez pas non plus de la chargée selon sa capacité pour qu'il n'y ait pas une surchauffe. Par exemple, si la batterie de votre moto est d’une capacité de 16 Ah, vous devez la chargée jusqu’à avoir un taux de 1,6 A.

Mais il est aussi plus convenable de vous équiper d’un chargeur muni d’un kit de rechargement qui vous permettra de charger automatiquement votre batterie sans avoir à la démonter et à vérifier chaque fois le niveau de charge. Il n’y a aucun risque qu’elle soit connectée en permanence avec ce type de chargeur.

Ceci est aussi très important : déconnecter en premier lieu la borne négative, puis la positive. Lors du branchement, ce sera l’inverse, branchez d’abord la borne positive, puis la négative. Nettoyez ensuite la batterie avec un chiffon sec ou une brosse et enduisez les bornes et cosses avec de la graisse contact si vous en avez. Puis, stockez votre batterie dans un endroit sec, à l’abri du gel et du soleil.

 

4- Faire le plein d’essence ou vider le réservoir:

Vous vous demandez peut-être pourquoi faut-il faire le plein d’essence alors que votre moto va passer à l’hivernage. Eh bien, parce que ce geste vous permet de limiter la formation d’humidité entraînant la rouille de votre réservoir. Lorsque vous le remplissez, et que vous y ajoutez idéalement un inhibiteur, vous allez pouvoir éviter la corrosion. Une fois que vous avez rempli votre réservoir d’essence, faites tourner le moteur durant quelques minutes avant de l’éteindre afin de stabiliser l’essence. Si votre moto est équipée d’un moteur à injection, après le plein d’essence, utilisez un stabilisateur afin d’empêcher la dégradation de l’essence qui va par la suite causer de l’humidité.

vider-le-reservoir

Mais attention, le plein d’essence ne concerne pas les motos à carburateur. Au contraire, pour celles-ci, il faut vider le réservoir. Au lieu d’y verser de l’essence, il est plus prudent de le graisser et d’y verser un produit anticorrosion. Vidangez également la cuve de votre carburateur ainsi que le circuit d’essence. Pour vider rapidement et efficacement le carburateur, il faut faire tourner le moteur jusqu’à ce qu’il s’arrête de lui-même et utiliser la vis de la vidange.

 

5- S’occuper des pneus:

Il faut aussi que vous sachiez que l’hibernation d’une moto représente un grand risque de déformation de ses pneus. Eh oui, c’est assez logique. Les pneus de votre moto ne peuvent pas supporter plus longtemps le poids de votre véhicule à 2 roues pendant aussi longtemps. Aussi, pour pouvoir les garder en bonne et due forme, il est essentiel de leur équipée d’une béquille arrière ou d’une béquille centrale.

De plus, avec cet accessoire, vous pouvez nettoyer et dégraisser sans aucun problème toutes les parties de votre moto. Si votre béquille de moto se trouve sur le centre de ses pneus, il convient de la placer dessus ou bien de faire tourner vos roues au moins une fois par mois pour que le point de contact avec le sol change.  Il faut aussi gonfler les pneus régulièrement.

 

6- Souscrire une assurance moto:

Comme les voitures, les motos aussi doivent être couvertes par une assurance. Non seulement cela permet à votre moto d’être protégée des voleurs et des accidents, mais aussi des intempéries et des impacts de l’hiver. Mais étant donné que votre moto va s’arrêter de rouler pendant l’hiver, les garanties d’assurance liées à la circulation vont donc logiquement cesser.

Souscrivez donc une assurance pour votre moto pour bien l’entretenir et la protéger. De plus, c’est imposé par la loi que tout véhicule motorisé doit à minima être couvert avec une assurance au tiers. Si vous ne désirez pas faire plus de dépenses plus qu’il n’en faut, vous pouvez penser à l’assurance moto spéciale hivernage appelé « assurance saisonnière ».

 assurance-moto

7- Anodiser les pièces métalliques:

Toutes les pièces qui participent au fonctionnement de votre moto telles que la jante, le cadre, la fourche, l’amortisseur et la béquille doivent également être protégés du froid hivernal. Il faut les anodiser afin d’augmenter leur résistance à la corrosion. À titre d’information, l’anodisation consiste en la position de couche d’alumine sur la surface de ces pièces afin de les rendre plus solides, mais surtout plus esthétiques.

Cette démarche se tient en plusieurs étapes. Premièrement, vous devez nettoyer vos pièces dans un bain de soude. Poncez-les ensuite avec du papier de verre pour enlever toutes les traces et les saletés. Il est aussi important de mettre des gants épais et des lunettes de protection, car l’anodisation est assez dangereuse pour votre peau et votre santé.

Composez par la suite de l’eau déminéralisée et versez-y de l’acide sulfurique avant d’appliquer ce mélange sur les pièces à anodiser. Si vous avez un doute, faites appel à un professionnel d’anodisation qui peut connaître les meilleures techniques pour procéder à cette étape.

 

8- Vidanger le circuit de refroidissement:

Il n’y a pas que le carburateur qui doit être vidangé lorsque vous hibernez votre moto. Si elle est équipée d’un circuit de refroidissement ou si la durée de remisage est au-delà de 6 mois, vous devez obligatoirement vidanger ce circuit de refroidissement. Ajoutez également un produit antigel pour vous éviter de vidanger plusieurs fois.

Sur ce, évitez d’utiliser l’eau du robinet qui contient des composants minéraux qui peuvent favoriser la corrosion du radiateur. Préférez plutôt de l’eau distillée.

 vidange-moto

9- Vidanger l’huile moteur:

L’huile moteur peut aussi contenir des saletés pendant les séquences de combustion et d’échappement. Il est essentiel de vous en débarrasser, car elles peuvent aussi causer la corrosion de certaines pièces du moteur de votre moto. Pour pouvoir vidanger le moteur, il est indiqué de :

  • Faire tourner le moteur jusqu’à ce que la température de marche soit normale ;
  • Éteindre le moteur ;
  • Et vidanger immédiatement.
  • Faire une liste avant et une contre-vérification à la sortie de l’hivernage

Quoi que vous décidiez pour protéger et entretenir votre moto pendant l’hiver, il est toujours essentiel de noter les modifications que vous avez effectuées sur votre moto avant et après l’hivernage. Pour cela, il vous faut une check-list. Analysez bien cette liste et à la sortie de l’hiver, rédigez une contre-check-list qui citera toutes les étapes que vous avez pu effectuer et qui vous permettra donc de voir celles que vous avez oubliées.

Et n’oubliez pas, même si votre moto se trouve dans un bon emplacement, il est toujours plus prudent de lui équiper d’un système antivol afin de le sécuriser. Vous pouvez, par exemple, l’attacher à un élément fixe et puis le couvrir d’une housse moto camouflage.

 

10- Dernière solution : se rendre auprès d’un concessionnaire pour faire son hivernage moto:

Si vous avez les moyens et que vous n’avez pas assez de temps à consacrer pour l’hivernage de votre moto, vous pouvez prévoir la solution de consulter un concessionnaire ou votre garage préféré. Il saura prendre en charge de votre moto depuis le lavage, la préparation pour l’hivernage jusqu’au stockage durant tout l’hiver. Et lorsque les beaux jours s’annoncent, un coup de fil suffit pour récupérer votre moto chez lui.

Le prix d’hivernage d’une moto auprès d’un spécialiste varie en fonction de la durée, mais aussi des services souhaités.

 housses-moto

11- Qu’en est-il du casque moto ?

Comme la moto, le casque aussi nécessite un entretien régulier pour assurer une protection optimale du conducteur à 2 roues. Certes, les casques homologués n’ont pas de durée de vie précise, mais il est toujours plus prudent d’en changer tous les 2 à 5 ans en fonction de la fréquence d’usage de la moto et logiquement du casque.

Quoi qu’il en soit, la longévité d’un casque dépend surtout de son entretien. Il faut bien le laver en commençant par l’extérieur avec de l’eau savonneuse et d’une éponge. Frottez les zones sales puis rincez bien avec de l’eau claire. Lavez ensuite l’intérieur de votre casque en ôtant les mousses intérieures. Et lavez-les avec de l’eau savonneuse avant de les rincer abondamment. Puis, séchez votre casque à l’air libre avant de les remettre ou avant de les stocker dans un endroit à l’abri du soleil, du vent, de la neige et de la pluie. Surtout évitez de le sécher avec un sèche-cheveux pour ne pas détériorer la coque en polystyrène de la calotte.

housse-moto

Mais il ne faut pas non plus oublier de nettoyer l’écran.  Ce dernier nécessite un soin particulier avec un produit spécifique afin d’éviter les rayures. Utilisez de l’eau tiède, un chiffon doux et du liquide-vaisselle. Versez un peu de liquide-vaisselle dans l’eau tiède de façon à la rendre savonneuse. Humidifiez le chiffon avec cette eau et lavez l’écran doucement. Puis, rincez abondamment avant de le faire sécher à l’air libre. Une fois le casque bien nettoyez, vous pouvez le garder à l’abri avec votre moto sous une housse moto imperméable.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés